Arrighi Francois Artiste Photographe Paris et Lyon.

C’est en 1997 que François Arrighi commence sa carrière de reporter photographe (photo-reporter), d’abord pour la Ville de Lyon puis comme pigistes auprès de différents magazines lyonnais (Lyon Cité, Lyon Capital, Le Tout Lyon, Les Petites Affiches Lyonnaises, etc.).

Après avoir fini son Service National comme photographe, il parcoure le monde de l’Europe de l’Est jusqu’en Asie à la recherche de couleurs, paysages ou personnages insolites ou naturels. Ses clichés sont instantanés car il ne veut pas dénaturer sa première vision et propose des images fortes, qui pousse le «spectateur» à la réflexion, comme des arrêts sur image sur le monde qui nous entoure.
En 2010, il revient sur Lyon et exerce comme photographe indépendant pour le Spectacle Vivant (Théâtre, musique et danse) et l’Evénementiel. Il réalise des reportages lors de mariages et propose des photos de book pour modèles.
C’est à cette période qu’il interroge son art. Par cet acte, l’introspection et l’abstraction se développent, ce qui place l’image comme un équivalent à ces émotions et à ces pensées personnelles. Il utilise alors la photo à des fins de reproduction du réel et de l’imaginaire, croyant à l’invisible et non pas au visible. Il commence à réaliser des créations en studio ou en extérieur, en laissant de coté tout contrôle exercé par la raison et toute préoccupation morale.
Ses oeuvres, empreintes de surréalisme et de glamour, restent très influencées par l’érotisme.

Il éprouve une fascination infinie pour les êtres qu’il photographie. Il cherche avant tout à capter l’instant ou les modèles oublient la présence de l’objectif afin de saisir des postures, des regards qui ne sont pas contrôlés et qui, pour lui, définissent les personnes.  Cette recherche de l’instantané, l’émotion et la force intérieure, ainsi que le travail de la couleur, sont des caractéristiques importantes de son approche photographique.